Hausse de l'électricité et vitrage

La hausse des tarifs de l'électricité depuis le 1er aout 2013 (+5%) : investir aujourd’hui pour économiser demain

Réaliser un minimum de travaux permet de limiter l'augmentation de votre facture énergétique face à la hausse du prix de l'énergie (5%) depuis le 1er août 2013. Cette élévation des coûts va en effet poursuivre son ascension en 2014.

Pour maîtriser vos futurs besoins en énergie, améliorez l'isolation de votre maison. La première étape est l'investissement dans des fenêtres adaptées comme les fenêtres pvc hautement isolantes et de préférence équipées de double vitrage.

Les menuiseries ont en effet une grande part de responsabilité dans la perte de chaleur, si vous installez des fenêtres performantes vous pourrez à l'inverse baisser jusqu'à 30% votre consommation d'énergie.

Les fenêtres double vitrage : un investissement rentabilisé

Le double vitrage est composé de deux vitres séparées, l'isolation thermique et phonique est ainsi renforcée par rapport à une fenêtre standard, ceci, grâce à l'emprisonnement de l'air entre les deux surfaces vitrées. Pour renforcer l'effet isolant, il est possible d'ajouter un gaz dont l'argon ou le krypton qui limitent le transfert d'air entre les deux milieux.

Ainsi avec un double vitrage standard, vous atteignez déjà des résultats allant jusqu'à un coefficient de transfert thermique de 2.9W/m².k., alors qu'un double vitrage plus performant (gaz isolant) peut atteindre les 1 .0 W/m².k.

L'inconvénient du double vitrage

Sachant que l'on multiplie les séparations entre l'intérieur et l'extérieur, la perte de lumière et d'apport naturel de chaleur sont des conséquences directes liées au double vitrage. Cependant les économies induites par la maîtrise de la déperdition d'énergie contrebalancent ces inconvénients. De plus, les fabricants ont fait de nombreux progrès en proposant des fenêtres double vitrage qui laissent davantage passer la lumière.

Le survitrage : une alternative pour éviter de retirer ses menuiseries

Si vous disposez déjà de fenêtres pvc ou si vous ne souhaitez pas retirer vos anciennes menuiseries, il est possible de procéder à un survitrage. Cependant, ce procédé n'atteint pas le même niveau de performance qu'un vrai double vitrage.

Pour faire des économies d'énergie, optimisez l'autonomie énergétique de votre habitat : investissez dans des fenêtres à double vitrage !