Qui fixe le prix de l’électricité ?

Le tarif réglementé de l’électricité, également appelé tarif bleu, est le tarif pratiqué par EDF pour la plupart de ses clients. Il est suivi par la plupart des concurrents qui appliquent une réduction par rapport à ce tarif.
 

La fixation du tarif réglementé de l’électricité

Le tarif réglementé de l’électricité est fixé par arrêté du ministre en charge de l’énergie, après avis consultatif de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). Il est effectif après publication de l’arrêté au journal officiel (JORF).
  Les députés n’ont donc pas la main sur l’évolution du tarif réglementé. Leur dernière action dans ce domaine reste la loi sur la nouvelle organisation du marché de l’électricité (NOME) qui définit le cadre de la politique française sur l’électricité pour les années 2011-2015.

Qui fixe les taxes sur l’électricité ?

La Commission de Régulation de l’Electricité peut proposer d’augmenter la CSPE, contribution au service public de l’électricité dont le coût a quasiment doublé en 2011. La CSPE augmente automatiquement de 3 euros par an, sauf si le gouvernement accepte la proposition de la CRE (passer de 13,5 à 22,5 euros/MWh en 2013!), ce qui arrive rarement.
Le législateur a la main sur la TVA qui passe à 20% au 1er janvier 2014 sur la consommation et reste à 5,5% sur l'abonnement.
Enfin, les communes et départements fixent leur taux de taxes sur la consommation finale d’électricité (près de 10% du prix du kWh !)

Les spécificités des tarifs des fournisseurs alternatifs

Les fournisseurs concurrents d’EDF Bleu Ciel sont GDF Dolce Vita, Direct Energie, Planète Oui ou encore Proxelia. Ils fixent généralement leurs tarifs avec un pourcentage de réduction par rapport au tarif bleu. A l’exception de GDF Dolce Vita, dont l’électricité est uniquement proposée à prix fixe, sans garantie de réduction par rapport aux tarifs réglementés.